La Mer
Définition
La mer est un univers fourmillant de vie, elle respire au rythme de ses marées, les vagues et les courants vivifient ses fonds et stimulent l’instinct nourricier de sa faune aquatique.
Flux reflux, courant contre courant, tous ces vieux cycles marins nourrissent les poissons du monde, comprendre ces facteurs de la nature, les utiliser, c’est cela pêcher. 
Les différents milieux
La côte, la zone côtière et la haute mer sont les milieux naturels des poissons. Dans cet ouvrage, on s’intéresse à la côte.
La côte
C’est un milieu très varié qui change toutes les six heures, en effet, les espèces sont différentes et leurs proies aussi; un bon pêcheur doit comprendre  cet état de choses.

La pêche est différente, selon que la mer est calme ou agitée, car le poisson ne se comporte pas de la même façon; l’analyse de sa région de pêche permet de connaître les secteurs dynamiques «côtes rocheuses» et les secteurs plats «plages plates et creuses» ce qui constitue un atout majeur qui permet de faire un choix mûrement réfléchi en suivant l‘évolution météorologiques.
Les secteurs dynamiques
Les côtes rocheuses sans falaises
 
Les côtes rocheuses avec falaises
On y pêche de beaux poissons, des espèces spécifiques: la dorade, le bar, le congre, les grands sars, les sars tambours, les murènes, le mulet, l'oblade, le sar
Les secteurs plats
Les plages creuses
 
Les plages plates
Un secteur plat se caractérise par sa grande uniformité. Les plages y sont pauvres en nourriture lorsque la mer est calme mais deviennent subitement intéressantes dés que celle- ci se lève, alors les lames de fond apparaissent et désolidarisent des tonnes de nourritures de leurs ancrages. Les plages creuses ou qui ont une forte pente, sont très intéressantes, car elles permettent de pecher dans une bonne hauteur d'eau dés la deuxième heure de la marée montante, ce qui attire des poissons de grande taille .
 
 
 
 
Partenaires
 
   
    Actualités
 
Huître qu’on mange : Est- elle naturelle ou génétiquement modifiée ?
Lire la suite.
UNE CATASTROPHE DANS NOS ASSIETTES.
LE PANGA : Le poisson le plus toxique et le moins cher au monde est commercialisé au Maroc...
Lire la suite.

Le Surimi ? UNE HORREUR !...
Si vous n'aimez pas ça, dégoûtez-en les autres !

Lire la suite.
L’industrie du Viagra menace la baie de Dakhla Lire la suite.

Après la diminution du stock de : concombre de mer, pouce pied, poulpe, bokho d el Jadida, moule, vient le tour des oursins (châtaigne de mer) Lire la suite.
Triste fin des poissons de l'aquarium de Maroc mall :
La seule attraction gratuite pour les enfants a pris fin avec l'hécatombe des habitants de l'aquarium Maroc mall.
Problèmes divers…..quelques pistes. Lire la suite.
Explication du problème de surpêche voir la video.
" Extrait de RESAGRO Magazine".
consommateurs !
Pendant le mois de Ramadan,près de 337 tonnes de produits alimentaires retirées du circuit de la commercialisation dont 225,047 tonnes de poissons, par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) .
Dans la rubrique (A SAVOIR), jpc vous explique ,comment reconnaître la fraicheur du poisson.
Mobilisons-nous pour consommer du poisson et des fruits de mer de saison ! ! !
consommateurs !
Nos habitudes alimentaires changent, des nouvelles maladies apparaissent ! ! !
L’anisakias : parasitose qu’on pourrait attraper en mangeant du poisson cru, peu cuit, fumé, ou bien, cru et mariné dans du vinaigre…...
STOP ! ! ! AUX MASSACREURS
Massacreurs de : Concombre de mer, pousse-pied, ver ou Boukho d'El Jadida ! ! ! ! !
    Pub
 
Copyright © pecheaumaroc 2011 Plan du site | Mentions Légales | Contact | wébé par Partnet