Recette du pêcheur

Le poulpe aux patates douces

Proposée par : kamal ARSALANE

Quand le calamar se fait rare, le poulpe n’est jamais loin pour prendre sa place. Un petit tour dans la sauce, vite au chaud prés des pommes de terre douces et le tour est joué .
Laissez-vous tenter par  cette recette, cette association ravira vos papilles gustatives à jamais.





 
   
Préparation du poulpe
Nettoyez le poulpe, ce qui consiste à couper les tentacules au dessous des yeux et à ôter le bec, comme pour les calmars et les seiches. Vous pouvez également manger la tête, après l'avoir éviscérée. Nettoyez soigneusement les tentacules avec une brosse pour ôter toutes les saletés restées dans les ventouses. Laissez la peau sur les tentacules, cela ne sert à rien de l'enlever puisqu'elle se mange et donne une belle couleur rouge au poulpe. Faites chauffer de l'eau dans un faitout, ajoutez une petite poignée de sel ,le poivre,  l'ail entier, le laurier et faites bouillir. Plongez ensuite le poulpe dans l'eau bouillante et laissez cuire pendant 20 à 30 minutes à petit feu en fonction de la taille de l'animal. Conserver le poulpe dans son eau et mettez le dans le congélateur pendant 24 heures . Ce procédé de congélation, rendra votre poulpe très tendre .
  Préparation de la sauce
Hachez les échalotes, le persil, le coriandre et l’ail. Emondez et concassez ensuite la tomate, épépinez les piments et coupez-les en petits morceaux, râpez le gingembre, enfin ajoutez un clou de girofle et une c-à-s de Paprika doux.
     
 
   
La cuisson du poulpe
Mettez le tout dans un faitout contenant l’eau dans laquelle le poulpe a été cuit, ajoutez 1 verre d’huile d’olive, le jus d’un demi citron, salez, poivrez et laissez cuire pendant 15 minutes.
Rajoutez les patates douces, laissez mijoter encore 15 minutes. Enfin, mettez le poulpe et attendre 5 minutes jusqu'à évaporation de toute l’eau, ainsi le sucre extrait des patates se caramélisera.
  Et pour finir
Servez le poulpe dans les assiettes avec les patates douces, arrosez copieusement le tout d'huile d'olive .

                                      1 2 3                                    
 
 
 
 
Partenaires
 
   
    Actualités
 
Huître qu’on mange : Est- elle naturelle ou génétiquement modifiée ?
Lire la suite.
UNE CATASTROPHE DANS NOS ASSIETTES.
LE PANGA : Le poisson le plus toxique et le moins cher au monde est commercialisé au Maroc...
Lire la suite.

Le Surimi ? UNE HORREUR !...
Si vous n'aimez pas ça, dégoûtez-en les autres !

Lire la suite.
L’industrie du Viagra menace la baie de Dakhla Lire la suite.

Après la diminution du stock de : concombre de mer, pouce pied, poulpe, bokho d el Jadida, moule, vient le tour des oursins (châtaigne de mer) Lire la suite.
Triste fin des poissons de l'aquarium de Maroc mall :
La seule attraction gratuite pour les enfants a pris fin avec l'hécatombe des habitants de l'aquarium Maroc mall.
Problèmes divers…..quelques pistes. Lire la suite.
Explication du problème de surpêche voir la video.
" Extrait de RESAGRO Magazine".
consommateurs !
Pendant le mois de Ramadan,près de 337 tonnes de produits alimentaires retirées du circuit de la commercialisation dont 225,047 tonnes de poissons, par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) .
Dans la rubrique (A SAVOIR), jpc vous explique ,comment reconnaître la fraicheur du poisson.
Mobilisons-nous pour consommer du poisson et des fruits de mer de saison ! ! !
consommateurs !
Nos habitudes alimentaires changent, des nouvelles maladies apparaissent ! ! !
L’anisakias : parasitose qu’on pourrait attraper en mangeant du poisson cru, peu cuit, fumé, ou bien, cru et mariné dans du vinaigre…...
STOP ! ! ! AUX MASSACREURS
Massacreurs de : Concombre de mer, pousse-pied, ver ou Boukho d'El Jadida ! ! ! ! !
    Pub
 
Copyright © pecheaumaroc 2011 Plan du site | Mentions Légales | Contact | wébé par Partnet