La pêche / Mode de vie
                                            1 2    
  Le sar -الشرغو

Le sar est un excellent poisson de mer, rapide et très malin. Sa chair est  très bonne.
Il se reproduit de février à mai, c’est un poisson côtier; il reste prés du littoral toute l’année sur des fonds rocheux.
l préfère, comme appât les vers, les crevettes, les crabes, les sardines, la pelote, les violets, les poulpes

 
  Le Bar/ Le Loup - الدرعي / بوشوك

C’est un très beau poisson, par sa forme et sa couleur. Sa chair est très bonne, sa pêche, ses tocs, ses habitudes, ses appâts favoris selon les saisons, font de lui le poisson le plus recherché par les pêcheurs. les bons jours de pêche sont des jours de mauvais temps quand il y a la pluie, les nuages, le vent d’Ouest, grands coefficients.
Il raffole du crabe mou, de l'arénicole, de l’encornet , seiche, des tentacules de poulpe, de la chair de sardine. La non-réussite de la pêche du bar résulte le plus souvent d’un appât non frais, mal adapté au milieu ou mal placé, en dehors du “nez du bar”.
  Le Marbré - الحنبل

C’est un poisson très péché dans le sud du Maroc. Sa chair est très bonne, il sait très bien se défendre, son poids varie entre 250gr et 2 kg C’est un poisson grégaire qui vit en banc important prés de la côte. Il se reproduit en Juillet et en Août.

On le pèche l’été, le marbré vient prés de la côte sur des fonds sableux où il trouve la quasi-totalité de son alimentation, en automne, il s’éloigne de celle-ci mais en hiver, il faut aller le pêcher en bateau. Ne dit-on pas selon  les "Raiis" (les chevronnés) que le marbré est l’éclaireur de la dorade et c’est tellement vrai.

  La Saupe - حلامة

On la pêche en cherchant d’autres poissons ; elle ne vaut pas le déplacement, sa chair n’est pas bonne, à la limite on peut la vider sur place, la mettre e à l’abri du soleil et la griller sur feu de bois. Elle est omnivore en général, elle vit en banc prés de la cote sur fond rocheux recouvert d’Algues vertes. Le seul plaisir qu’on a avec cette  saupe, c’est la sortir de l’eau : Un très bon combat. Il est à remarquer que c’est un poisson barométrique : Dès qu’on pêche la saupe par grande quantité, il fera mauvais temps les jours suivants.
  La Daurade royale - زريقة

C’est un poisson qui vit dans les eaux profondes et entre les deux eaux. Il est très recherché pour sa chair, sa méfiance et pour sa combativité.

Les grosses dorades vivent généralement seules, parfois en groupe. Pendant la pêche, une seule ratée et tout le groupe disparaît. La dorade est très sensible au froid, réfute les grands courants et les grands coefficients; elle se pêche tôt le matin et pendant deux heures après le coucher du soleil.

Elle a une préférence pour la moule, le crabe mou et mord aussi à la grande néréide « boukhou ».
  Le Mulet -البوري

Sa pêche reste tout de même, une pêche très discrète et fine, le plomb est facultatif, le Nylon en fluoro carbone de diamètre 35 et bas de ligne diamètre 22 à 28 de bonne résistance et un hameçon triple affûté chimiquement.
Ici, nous allons parler des Mulets rencontrés sur nos cotes
  Mulet à grosses lèvres
  Mulet doré
  Mulet à fines lèvres (TAGAOUA)>

Le Mulet non doré à grosses lèvres est le plus fréquemment rencontré sur nos cotes.
C’est un poisson très méfiant, sa pêche décourage les débutants. On le pêche souvent à la pelote, au buldo. Le mulet doré, vient sur nos cotes au mois d’Octobre d’où son appellation Par les Raiis : "l’octobré ".
Beaucoup de personnes n’apprécie pas la chair du mulet, bien entendu celui pêché aux ports, quant à celui qu’on pêche à la mer, question de goût, il n’a rien à envier au Bar.

 
                                            1 2    
 
 
 
Partenaires
 
   
    Actualités
 
Huître qu’on mange : Est- elle naturelle ou génétiquement modifiée ?
Lire la suite.
UNE CATASTROPHE DANS NOS ASSIETTES.
LE PANGA : Le poisson le plus toxique et le moins cher au monde est commercialisé au Maroc...
Lire la suite.

Le Surimi ? UNE HORREUR !...
Si vous n'aimez pas ça, dégoûtez-en les autres !

Lire la suite.
L’industrie du Viagra menace la baie de Dakhla Lire la suite.

Après la diminution du stock de : concombre de mer, pouce pied, poulpe, bokho d el Jadida, moule, vient le tour des oursins (châtaigne de mer) Lire la suite.
Triste fin des poissons de l'aquarium de Maroc mall :
La seule attraction gratuite pour les enfants a pris fin avec l'hécatombe des habitants de l'aquarium Maroc mall.
Problèmes divers…..quelques pistes. Lire la suite.
Explication du problème de surpêche voir la video.
" Extrait de RESAGRO Magazine".
consommateurs !
Pendant le mois de Ramadan,près de 337 tonnes de produits alimentaires retirées du circuit de la commercialisation dont 225,047 tonnes de poissons, par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) .
Dans la rubrique (A SAVOIR), jpc vous explique ,comment reconnaître la fraicheur du poisson.
Mobilisons-nous pour consommer du poisson et des fruits de mer de saison ! ! !
consommateurs !
Nos habitudes alimentaires changent, des nouvelles maladies apparaissent ! ! !
L’anisakias : parasitose qu’on pourrait attraper en mangeant du poisson cru, peu cuit, fumé, ou bien, cru et mariné dans du vinaigre…...
STOP ! ! ! AUX MASSACREURS
Massacreurs de : Concombre de mer, pousse-pied, ver ou Boukho d'El Jadida ! ! ! ! !
    Pub
 
Copyright © pecheaumaroc 2011 Plan du site | Mentions Légales | Contact | wébé par Partnet