La Mer / Les courants
Les courants de marée
  Courant de flot et courant de jusant
A marée haute, le courant vient du large vers la côte. A l’étale de pleine mer, le courant cesse. A marée descendante, le courant descend de la côte vers le large, il cesse avec l’étale de basse mer et ainsi de suite à chaque marée.
  Courant principal
Au large, le courant prend successivement toutes les directions en une maree. A proximite de la cote, la maree montante s'accompagne d'un courant dans le sens parallele a la cote, il en sens contraire lors de la maree descendante. Au debut du flot de chaque maree, ce courant augmente d'intensite jusqu'a la mi-maree montante (environ 3 heures apres l'etale de la basse mer); puis il ralentit progressivement jusqu'a l'etale de pleine mer ou il devient nul pour recommencer ensuite a croitre jusqu'a la mi-maree descendante (environ 3 heures apres le plein) puis ralentit progressivement jusqu'a l'etale de basse mer.

Le schema ci-apres illustre les positions d'un pecheur au surf casting ou a soutenir; il se mettra au debut de la maree au point A, a la mi-hauteur de la maree, il se tiendra au point B, pour finir au point C a la maree descendante.
Au large, le courant prend successivement toutes les directions en une marée. A proximité de la côte, la marée montante s’accompagne d’un courant dans le sens parallèle à la côte, il «renverse» en sens contraire lors de la marée descendante. Au début du flot de chaque marée, ce courant augmente d’intensité jusqu’à la mi-marée montante (environ 3 heures après l’étale de la basse mer); puis il ralentit progressivement jusqu’à l’étale de pleine mer où il devient nul pour recommencer ensuite à croître jusqu’à la mi-marée descendante (environ 3 heures après le plein) puis ralentit progressivement jusqu’à l’étale de basse mer.

Le schéma ci-après illustre les positions d'un pêcheur au surf casting ou à soutenir; il se mettra au début de la marée au point A, à la mi-hauteur de la marée, il se tiendra au point B, pour finir au point C à la marée descendante.
 
 
 
Partenaires
 
   
    Actualités
 
Huître qu’on mange : Est- elle naturelle ou génétiquement modifiée ?
Lire la suite.
UNE CATASTROPHE DANS NOS ASSIETTES.
LE PANGA : Le poisson le plus toxique et le moins cher au monde est commercialisé au Maroc...
Lire la suite.

Le Surimi ? UNE HORREUR !...
Si vous n'aimez pas ça, dégoûtez-en les autres !

Lire la suite.
L’industrie du Viagra menace la baie de Dakhla Lire la suite.

Après la diminution du stock de : concombre de mer, pouce pied, poulpe, bokho d el Jadida, moule, vient le tour des oursins (châtaigne de mer) Lire la suite.
Triste fin des poissons de l'aquarium de Maroc mall :
La seule attraction gratuite pour les enfants a pris fin avec l'hécatombe des habitants de l'aquarium Maroc mall.
Problèmes divers…..quelques pistes. Lire la suite.
Explication du problème de surpêche voir la video.
" Extrait de RESAGRO Magazine".
consommateurs !
Pendant le mois de Ramadan,près de 337 tonnes de produits alimentaires retirées du circuit de la commercialisation dont 225,047 tonnes de poissons, par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) .
Dans la rubrique (A SAVOIR), jpc vous explique ,comment reconnaître la fraicheur du poisson.
Mobilisons-nous pour consommer du poisson et des fruits de mer de saison ! ! !
consommateurs !
Nos habitudes alimentaires changent, des nouvelles maladies apparaissent ! ! !
L’anisakias : parasitose qu’on pourrait attraper en mangeant du poisson cru, peu cuit, fumé, ou bien, cru et mariné dans du vinaigre…...
STOP ! ! ! AUX MASSACREURS
Massacreurs de : Concombre de mer, pousse-pied, ver ou Boukho d'El Jadida ! ! ! ! !
    Pub
 
Copyright © pecheaumaroc 2011 Plan du site | Mentions Légales | Contact | wébé par Partnet