FAQ
 
Le crabe est un excellent appât pour pêcher  tous les poissons par les temps ou ils ont la bouche cousue. Surtout, le bar, le sar, la dorade en raffolent. La meilleure période pour pêcher au crabe est incontestablement le début de saison, c est -à-dire à partir du mois d avril jusqu’ au mois de juillet. Si le mois d avril est ensoleillé et assez chaud, la température de l eau va se réchauffer  rapidement et les crabes vont commencer à muer(YAFSAKH). En effet, leur carapace se ramollit et ils deviennent alors des appâts très prisés, surtout les femelles( FASKHA). 
Ramassage facile :
Par grande marée, coefficient de 70 et plus, il faut les chercher en dessous des algues en milieu rocheux pendant le reflux( la mer commence à descendre)
Conservation :
Placez les  crabes  dans un seau en plastique, recouvrez- les par des algues. Chez vous, vous les placez au fon du frigo, dans le bac à légumes. Vous leur changez l eau chaque jour. Ainsi, vous pouvez les conserver pendant 10 jours sans problèmes.
  Quand faut-il aller pêcher ? Quand la marée est basse ou haute ?
Vous savez comme je l’ai expliqué dans le site et dans mon livre « Conseils et techniques de pêche du bord  au Maroc », la pêche ne s’improvise pas, elle se prépare. Car elle ne dépend pas seulement de la marée , mais bien d’autres facteurs. Néanmoins, voilà la réponse :
Si c’est un coin de pêche que tu ne connais pas, ,je te conseille de partir quand la mer est basse «      étale de basse mer ». Ceci te permettra d’inspecter le lieu de pêche, càd : repérer les chenaux «      passage obligatoire de poisson (voir lexique) », la présence de crevettes grises, de moules, de      bigorneaux, d’algues, de patates de mer etc.
     Ces renseignements te permettront de cartographier le lieu ainsi tu sauras où poser tes appats à      marée montante.
 Si c’est un coin où tu as l’habitude d’aller, je te conseille de commencer la pêche des le début de la      marée montante « flux » et évite de pêcher pendant les trois dernières heures de la marée      descendante. On ne pêche souvent rien surtout au surfcasting, car le poisson s’est déjà rempli le      ventre et il ne mordra que par goinfrerie.
 
Je manque d’information sur l’état de la mer dont dépend la longueur du bas de ligne, le poids du plomb et le choix de l’appât. En tout cas, sache que le poisson s’est raréfié ces dernières années à cause de l’urbanisation, la pollution qu’elle engendre et la surexploitation des appâts etc.

D’où la nécessitée d’être en possession d’appâts variés, de plombs de différents grammages et de Nylons de différents diamètres, ce qui te permet de changer le montage pendant tes heures de pêche.   « On n’espère pas pêcher un poisson mais on le cherche »
Mais s’il y a des gobies, c’est un bon signe : ça explique que le fond de la mer est composé de rochers, de failles, d’algues, de crevettes …... . Donc présence de poissons lorsque la mer est écumeuse, surtout les sparidès notamment : sar, sar tambour, oblade . Alors je te conseille :  des appâts très frais, les meilleurs sont toujours ceux qu’on récolte sur place, des bas de lignes de diamètre variant entre 25 et 30 ou bien du Nylon en flurocarbone, qui est invisible dans l’eau grasse à son indice de réfraction qui est proche de celui de l’eau de mer, enfin  patience et persévérance. Car la pêche nous apprend cette vertu qui est la patience, c’est aussi un moment de relaxation, de paix retrouvée et de fusion avec la nature que le tout puissant ALLAH a crée.
 
Sincèrement, c’est le coin de mon prédilection, j’y suis allé plusieurs fois car c’est un coin vraiment poissonneux.

Sa topo et son biotope sont très spéciaux : " On trouvde une alternance de rochers et des étendus de sables avec des récifs qui découpent le spot en plusieurs criques créant ainsi des chenaux qui sont un passage obligatoire pour les poissons, ceci est visible à marée basse.

En plus, ce coin est riche en appats naturels notamment : Bokho (meilleur que celui d’El jadida par sa résistance et sa consistance), vers de vase (douda lhamra), patate de mer, poulpe, crevettes grises.

On y pêche en surfcasting : le bar appelé dans cette région (bouchouk), le sar, le sar tambour, le baliste et le congre( ferkh-sannour-l’haiich) surtout la nuit pendant le mois de juillet et août, lorsqu’il vient se reproduire à 80m de la côte .

A la pelote, on prend de tout : le sar, l’oblade( kohaila), le baliste( dib) ,le mulet ( bourri ) est toujours présent par grande quantités, la bogue (hamrouda), le sar tambour, macro, l’ombrine côtière.

CONSEILS : Préparez la sortie à l’avance, variez les appâts et touaklou alla ALLAH.
  Comment on confectionne une pelote prenante? Il y a plusieurs recettes, quelle est la votre ?
Pour moi, avec toute modestie, c’est la sardine fraîche qui est à la base d’une pelote prenante, c’est à dire :
Achetée le jour même qu’on va pêcher. Pourquoi ?
La sardine congelée ou bien salée la veille du départ à la pêche, perd bcp en saveur et sapidité. Les poissons se trouvant sur la cote entre Rabat et Oualidia ,étant trop méfiants ,savent faire la différence, de ce fait ils refuseront les autres sardines au détriment de celle qui est fraîche.

Par contre, quand on pêche ds les coins se trouvant entre Imessouane et Dakhla, la fraîcheur des sardines ne se pose pas, car se sont des coins très poissonneux et les poissons sont très naïfs, et malgré qu’ils font la différence, ils n’ont d’autres choix que de happer ce que tu leur présente, ceci explique Qu’on est pas obligé d’être un vrais Raiis pour remplir un panier de poissons.

En confectionnant la pelote, éviter d’y mettre bcp de semoule et de l’huile de sardine, ça lui change la saveur.

Consistante, molle, moins molle, ça dépend de l’etat de la mer.
 
Généralement toute l’année, mais spécifiquement pendant les mois blancs, qui sont : septembre, octobre , novembre et décembre.

Je les appelle les mois blancs, car c’est pendant ces mois que les céphalopodes à chair blanche ( le poulpe, le calamar, la seiche ) sont mes appâts préférés pour pêcher les gros poissons et en particulier, les gros bars en surfcasting à partir des plages. Ces appâts sont efficaces de jour comme de nuit.

Cette frénésie de poissons pour la chair blanche pendant ces mois blancs, est due aux œufs de seiche et de calamar ayant éclos, de milliers de sepion (petits de seiche), quittent leur lieu de naissance pour se diriger vers la mer . Les divers poissons et en particulier les bars, les attendent et les engloutissent.

Attention ! je ne cesse de le répéter, les appâts doivent être de toute fraîcheur pour inciter un bar à mordre.

  Pourquoi vous avez mis la rubrique " calendrier lunaire ".Quelle est son utilite ?
C’est une très bonne question, posée par plusieurs internautes pêcheurs à laquelle je vais répondre le plus explicitement possible.

Tout d’abord, dans notre vie quotidienne, on ne réfléchit plus, on n’observe plus, in fine, on consomme ce qui est prêt. Il y a belle lurette, il n' y avait ni de carnets de marée ni de prévisions météorologiques ni Internet pour connaître l’heure des marées, l’etat de la mer, la force du vent, les changements de marée etc. Le pêcheur avant, connaissait tout, simplement en observant : le ciel, les nuages , le soleil, les étoiles et la lune, il faisait partie intégrante de la nature.

Vous savez que sur notre côte Atlantique, il existe 4 marées par mois lunaire(l’hégire) :

 • 2 grandes marées dont l’une est plus grande que l’autre(limite maximale atteinte par la mer).

 • 2 petites marées dont l’une est plus petite que l’autre(limite minimale atteinte par la mer).

 pm1: (du 5 au 10); GM1: (10 au 20);  pm2:(20 au 25) et GM2:( 25 au 5) du mois lunaire.       

 (GM : grande marée)   GM2 supérieure à GM1                Pm2 inférieure à pm1 (pm : petite marée )

Vous n’avez besoin de carnet des marées, rien qu’en consultant le mois lunaire ou en observant la lune, vous pouvez savoir que vous êtes en pm1, pm2,GM1ou GM2 ; sachant que les changements de marées se passent Aux environs : le 5, 10, 20 et le 25 de façon périodique.

A vous maintenant d’apprendre à observer les différentes phases de la lune, qui sont en corrélation avec le mois lunaire.

 
Tout d'abord, le carnet de maree ne te renseigne pas sur l'etat de la mer (agitee, calme ou dechainee), il t'indique les heures des marees et la presence de grande ou petite maree.

La hauteur = 0,9 c'est la hauteur du niveau de l'eau, autrement dit, l'etale de basse mer.

Plus la maree monte , plus cette valeur augmentera pour atteindre 2,8 ou 2,9 a la fin de la maree montante ( petite maree ),ou bien 3,4 ou plus , si c' est une grande maree et inversement.

Maintenant, pour connaitre l'etat de la mer, clique sur la rubrique meteo marine, la, tu sauras l'etat de la mer, plus la hauteur des vagues est elevee, plus la mer est dechainee.
Parfois, tu vas lire "
coefficients des maree ", sache que cette valeur te renseigne Aussi sur la hauteur du niveau de l'eau , donc maree haute, maree basse, grande Maree, petite maree et equinoxe. Sa valeur varie entre 30et100 a peu pres.
 
Je te souhaite la bienvenue sur jpc.ma, concernant le couteau, c'est un appât très fragile, donc c'est normal que ton hameçon se vide au bout de 5minutes, a cause des petits crabes, du courant et enfin des petits poissons chapardeurs.
Donc pour éviter ceci, je te conseille d'acheter le" fil magique": c'est un élastique très fin, qu'on utilise souvent pour ligaturer ,le couteau, la patate de mer , les crabes et les crevettes.
Conseil :
N'utilise le couteau comme appât que quand tu pêches dans les régions ou il vit, dans les spots de pêche prés de Casablanca, utilise plutôt: les différents vers, car ils sont plus preneurs que le couteau qui demande des condition de pêche spéciales : un fond sablo- vaseux, une mer calme et une mer clair

 
Pécher l'oblade, ce n'est pas une référence car c'est un poisson grégaire qui vit en groupe, dés qu'on pèche un ,les autres suivront, il a un très bon combat mais il n'est pas trop malin ni trop goutteux.
Tu sais qu'en période d'hiver, le sar n'a pas une grande appétit, pour qu'il morde, il faut vraiment titiller son appétit, surtout les gros sars.
Je te conseille, un montage à 2,un triple et un hameçon n:15
Dans le premier, tu mets la pelote et dans l'hameçon , tu accroches, un filet pris dans le dos de la sardine, que tu couvres de pelote. Bas de ligne de 80 cm à 1,20cm ; pas d'émerillon entre le fil mère et le bas de ligne, ni de plomb, tu pars pécher à l'aube par mer légèrement formée, tu brouméges en surface et en profondeur pendant toute la période de pêche enfin tu cherches le poisson prés du fond, entre les deux eaux et prés de la surface.
Pendant les périodes difficiles, les moments où le sar ne mord plus à la pelote, et que la première solution ne donne rien, personnellement ( secret de pro ),j’utilise comme appât :le crabe et la crevette grise que je récolte sur le lieu de pêche, le résultat est imminent car les sars et pleins d’autres poissons nobles, ne résistent pas à ces deux " friandises "
 
 
 
Partenaires
 
   
    Actualités
 
Huître qu’on mange : Est- elle naturelle ou génétiquement modifiée ?
Lire la suite.
UNE CATASTROPHE DANS NOS ASSIETTES.
LE PANGA : Le poisson le plus toxique et le moins cher au monde est commercialisé au Maroc...
Lire la suite.

Le Surimi ? UNE HORREUR !...
Si vous n'aimez pas ça, dégoûtez-en les autres !

Lire la suite.
L’industrie du Viagra menace la baie de Dakhla Lire la suite.

Après la diminution du stock de : concombre de mer, pouce pied, poulpe, bokho d el Jadida, moule, vient le tour des oursins (châtaigne de mer) Lire la suite.
Triste fin des poissons de l'aquarium de Maroc mall :
La seule attraction gratuite pour les enfants a pris fin avec l'hécatombe des habitants de l'aquarium Maroc mall.
Problèmes divers…..quelques pistes. Lire la suite.
Explication du problème de surpêche voir la video.
" Extrait de RESAGRO Magazine".
consommateurs !
Pendant le mois de Ramadan,près de 337 tonnes de produits alimentaires retirées du circuit de la commercialisation dont 225,047 tonnes de poissons, par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) .
Dans la rubrique (A SAVOIR), jpc vous explique ,comment reconnaître la fraicheur du poisson.
Mobilisons-nous pour consommer du poisson et des fruits de mer de saison ! ! !
consommateurs !
Nos habitudes alimentaires changent, des nouvelles maladies apparaissent ! ! !
L’anisakias : parasitose qu’on pourrait attraper en mangeant du poisson cru, peu cuit, fumé, ou bien, cru et mariné dans du vinaigre…...
STOP ! ! ! AUX MASSACREURS
Massacreurs de : Concombre de mer, pousse-pied, ver ou Boukho d'El Jadida ! ! ! ! !
    Pub
 
Copyright © pecheaumaroc 2011 Plan du site | Mentions Légales | Contact | wébé par Partnet